Zur Startseite

Pratique actuelle : Coronavirus

Contagion

Extrait du numéro du 9 mars 2020 du Christian Science Sentinel. Texte original anglais :

Au dessus du brouillard (Grindelwald-First)
Au dessus du brouillard (Grindelwald-First)


Rien n'est plus contagieux que la nouvelle d'une contagion. La portée du coronavirus en Chine et au-delà pâlit à côté de la propagation des articles de journaux, des reportages audio, de la télévision et des médias sociaux à son sujet, qui ont atteint des milliards de personnes dans le monde. Si certains rapports ont tendance à alimenter les craintes, d'autres visent plus utilement à prévenir la panique.

Cependant, rares sont ceux qui creusent sous la surface de ce qui se passe pour peser les éléments mentaux en jeu d'un point de vue spirituel. Mais c'est précisément ce que fait un article intemporel de Mary Baker Eddy (voir Écrits Divers 1883 - 1896, pages 228f). Même s'il a été écrit en 1883, il offre toujours une analyse concise mais approfondie de ce qui se passe en période de contagion, et de la manière dont nous pouvons jouer un rôle pour limiter la propagation du "consentement commun" qui "rend la maladie contagieuse", comme il est dit.

Nous vous invitons à réfléchir à cet article avec nous.


CONTAGION

De Mary Baker Eddy

Tout ce que l’homme voit, ressent, ou tout ce dont il prend connaissance d’une manière quelconque, doit être saisi par l’entendement, puisque la perception, la sensation et la conscience appartiennent à l’entendement et non à la matière. Entraînés par le courant populaire de la pensée mortelle, sans mettre en question la véracité de ses conclusions, nous faisons ce que les autres font, croyons ce que les autres croient et disons ce que les autres disent. L’assentiment général est contagieux et il rend la maladie contagieuse. Les hommes croient aux maladies infectieuses et contagieuses, et pensent que n’importe qui est susceptible de les contracter en raison de certaines causes prédisposantes ou déterminantes. Cet état mental prépare à attraper n’importe quelle maladie chaque fois que se présentent les conditions qui, croit-on, la provoquent.

Si l’on croyait aussi sincèrement que la santé est contagieuse lorsqu’on est contact avec des gens bien portants, on manifesterait ce qu’ils ressentent tout aussi sûrement que l’on manifeste ce que ressent un malade, et avec un meilleur résultat.
Si seulement les hommes voulaient croire que le bien est plus contagieux que le mal, puisque Dieu est omniprésence, combien plus certains seraient le succès du médecin et la conversion des pécheurs par le pasteur. Et si seulement les prédicateurs voulaient orienter dans ce sens la foi en Dieu et la foi en l’Entendement plus qu’en toute autre influence gouvernant la réceptivité du corps, alors la théologie enseignerait l’homme comme le fit David : « Car tu es mon refuge, ô Eternel ! Tu fais du Très-Haut ta retraite. Aucun malheur ne t’arrivera, aucun fléau n’approchera de ta tente. »

Ainsi la foi de l’humanité en l’existence des maladies contagieuses diminuerait merveilleusement ; et la foi dans le pouvoir qu’a Dieu de guérir et de sauver l’humanité augmenterait dans la même proportion, jusqu’à ce que la race humaine toute entière jouisse d’une meilleure santé, devienne plus sainte, plus heureuse, et qu’elle vive plus longtemps. Un état d’esprit calme et chrétien est un meilleur préventif contre la contagion qu’un médicament ou que toute autre méthode possible de guérison ; et « l’Amour parfait » qui « bannit la crainte » est une sûre protection.


Traduction française © 1977 The Christian Science Board of Directors
Voici la traduction française autorisée de l’article intitulé « Contagion », qui se trouve dans Ecrits divers 1883–1896 de Mary Baker Eddy (p. 228–229). Afin que le lecteur puisse avoir accès à l’exposé original de la Science Chrétienne découverte par Mary Baker Eddy, le texte anglais est présenté en regard de la traduction. Cette traduction est publiée par le Conseil des directeurs de la Science Chrétienne.

© Copyright Christian Science Schweiz  |  Impressum  |  Contact