Pratique

Praticiens et Professeurs (CSB) de la Science Chrétienne

Praticiens (CS) et professeurs (CSB) de la Science Chrétienne

Activité

Les hommes et les femmes praticiennes et praticiens inscrits dans les répertoires du Christian Science Journal et du Héraut de la Science Chrétienne consacrent tout leur temps à aider les personnes qui leur en font la demande. Ces praticiennes et praticiens sont expérimentés dans le ministère de guérison par la Science Chrétienne et sont à même de donner un traitement par la prière en relation avec les différents défis de la vie. Le système de guérison se fonde sur la prière et est exposé dans le livre Science et Santé avec la Clef des Ecritures de Mary Baker Eddy.

Des services additionnels peuvent être envisagés sous forme de visites du patient au bureau du praticien, de visite du praticien au domicile des patients ou dans les institutions de soins. Des réponses aux questions concernant la Science Chrétienne par téléphone, par courrier ou par courriel font également partie de cette activité. Les services offerts par les praticiens sont à la disposition du public. Il n’est pas nécessaire d’être étudiant de la Science Chrétienne ou de fréquenter une église de cette dénomination pour avoir recours à un praticien de la Science Chrétienne inscrit dans le répertoire du Christian Science Journal et du Héraut de la Science Chrétienne.

La Science Chrétienne n’est pas une médecine alternative. Le travail spirituel du praticien n’a aucun point commun avec un traitement médical ou psychothérapique. Un praticien de la Science Chrétienne ne pose jamais de diagnostic, n’administre ou ne recommande aucun médicament et se distancie des théories matérielles relatives à la santé.

Les praticiens (CS) et professeurs (CSB) de la Science Chrétienne exercent une activité indépendante. Les honoraires et paiements sont fixés individuellement par le praticien et devraient être portés à la connaissance de la personne demandant de l’aide, avant que cette dernière n’ait eu recours à ses services.

Liste des praticiens en Suisse

Liste des praticiens en France

Cours d’Instruction d’un professeur de la Science Chrétienne (CSB)

Les personnes qui souhaitent apprendre de manière approfondie et systématique la pratique de la méthode de guérison expliquée dans Science et Santé peuvent s’inscrire à un cours d’instruction auprès d’un professeur autorisé de la Science Chrétienne.

Les critères d’admission, les dates, le lieu du cours d’instruction et le mode d’enseignement ainsi que le coût de l’instruction devraient être discutés directement avec le professeur souhaité. Vous pouvez identifier les professeurs qui donnent le cours d'instruction moyennant l'indication «Teacher» dans le répertoire ci-dessous.

Professeurs de la Science Chrétienne en France qui enseignent actuellement

Bureau de praticiens

Bureau de praticiens à Genève

Offre

Un bureau de praticiens se trouve à l'adresse suivante :
1207 Genève, Rue du Rhône 69 (7e étage, ascenseur)
Tél. +41 22 735 79 34

Vous désirez :

  • recevoir un traitement par la Science Chrétienne
  • mieux comprendre la Science Chrétienne
  • simplement partager des idées au sujet de Dieu

Le bureau de praticiens est là pour vous !

Bureau de praticiens

Un bureau de praticiens se trouve à l'adresse suivante :
1207 Genève, Rue du Rhône 69 (7e étage, ascenseur)
Tél. +41 22 735 79 34

Vous désirez :

  • recevoir un traitement par la Science Chrétienne
  • mieux comprendre la Science Chrétienne
  • simplement partager des idées au sujet de Dieu

Le bureau de praticiens est là pour vous !

Ce bureau est à votre disposition à Genève à proximité de la Place des Eaux-Vives.

Pour les heures d’ouverture, veuillez téléphoner au n° ci-dessous:
tél. +41 22 735 79 34.
Nous nous ferons un plaisir de vous accueillir. S'il n'y a personne au bureau, le téléphone enregistre votre message et vous recevrez un rappel dès que possible.

Si vous désirez nous soutenir financièrement, voici nos coordonnées:

Bureau de praticiens
Rue du Rhône 69
1207 Genève
IBAN CH78 0900 0000 1202 0628 3
PostFinance SA
Mingerstrasse 20
3030 Berne

Répértoires électoniques

Répertoires électroniques

Le portail électronique suivant sur
Christian Science Journal | Répertoires

comprend toutes les inscriptions des répertoires publiés par le Christian Science Journal et les Hérauts de la Science Chrétienne. Il est en anglais et couvre le monde entier. La recherche est possible par le nom du praticien, par le lieu (écrit sans accents comme é, à, é etc.)  ou par pays (écrit en anglais).

Pour la Suisse vous insérez dans la case "Name or Keyword(s)" le nom du pays "Switzerland". Pour d'autres pays, insérez le nom de celui-ci en anglais, par exemple "Austria", "France", "Germany", "Italy" etc.

En insérant le nom d'un pays vous obtenez toutes les inscriptions disponibles pour celui-ci:

  • Les Praticiens
  • Les Eglises et Sociétés
  • Les Salles de Lecture
  • Les Maisons d'Accueil de la Science Chrétienne
  • Les Nurses inscrites de la Science Chrétienne
  • Les Comités de publication de la Science Chrétienne (COP)

Vous obtenez le résultat suivant: Lorsqu'un répertoire ne peut pas présenter la liste complète, le bouton "See All" permet de l'obtenir pour la catégorie choisie.

Pour le répertoire des praticiens, les indications suivantes sont utiles:

CS Praticiens

CSB Praticiens qui ont suivi la Classe normale pour la formation de professeurs en Science Chrétienne. Le Conseil d’Education de la Science Chrétienne (Christian Science Board of Education) est responsable de cette formation.

(teacher) Ces CSB sont des professeurs disponibles pour enseigner le cours d’instruction primaire une fois par année. Les professeurs organisent chaque année une journée d'association pour tous leurs élèves.

Vous trouverez aussi une indication de la  langue (ou des langues) dans laquelle (lesquelles) s'expriment les praticiens et professeurs.

Pratique Coronavirus

Pratique actuelle : Coronavirus

Contagion

Extrait du numéro du 9 mars 2020 du Christian Science Sentinel. Texte original anglais :

Rien n'est plus contagieux que la nouvelle d'une contagion. La portée du coronavirus en Chine et au-delà pâlit à côté de la propagation des articles de journaux, des reportages audio, de la télévision et des médias sociaux à son sujet, qui ont atteint des milliards de personnes dans le monde. Si certains rapports ont tendance à alimenter les craintes, d'autres visent plus utilement à prévenir la panique.

Cependant, rares sont ceux qui creusent sous la surface de ce qui se passe pour peser les éléments mentaux en jeu d'un point de vue spirituel. Mais c'est précisément ce que fait un article intemporel de Mary Baker Eddy (voir Écrits Divers 1883 - 1896, pages 228f). Même s'il a été écrit en 1883, il offre toujours une analyse concise mais approfondie de ce qui se passe en période de contagion, et de la manière dont nous pouvons jouer un rôle pour limiter la propagation du "consentement commun" qui "rend la maladie contagieuse", comme il est dit.

Nous vous invitons à réfléchir à cet article avec nous.

CONTAGION

De Mary Baker Eddy

Tout ce que l’homme voit, ressent, ou tout ce dont il prend connaissance d’une manière quelconque, doit être saisi par l’entendement, puisque la perception, la sensation et la conscience appartiennent à l’entendement et non à la matière. Entraînés par le courant populaire de la pensée mortelle, sans mettre en question la véracité de ses conclusions, nous faisons ce que les autres font, croyons ce que les autres croient et disons ce que les autres disent. L’assentiment général est contagieux et il rend la maladie contagieuse. Les hommes croient aux maladies infectieuses et contagieuses, et pensent que n’importe qui est susceptible de les contracter en raison de certaines causes prédisposantes ou déterminantes. Cet état mental prépare à attraper n’importe quelle maladie chaque fois que se présentent les conditions qui, croit-on, la provoquent.

Si l’on croyait aussi sincèrement que la santé est contagieuse lorsqu’on est contact avec des gens bien portants, on manifesterait ce qu’ils ressentent tout aussi sûrement que l’on manifeste ce que ressent un malade, et avec un meilleur résultat.
Si seulement les hommes voulaient croire que le bien est plus contagieux que le mal, puisque Dieu est omniprésence, combien plus certains seraient le succès du médecin et la conversion des pécheurs par le pasteur. Et si seulement les prédicateurs voulaient orienter dans ce sens la foi en Dieu et la foi en l’Entendement plus qu’en toute autre influence gouvernant la réceptivité du corps, alors la théologie enseignerait l’homme comme le fit David : « Car tu es mon refuge, ô Eternel ! Tu fais du Très-Haut ta retraite. Aucun malheur ne t’arrivera, aucun fléau n’approchera de ta tente. »

Ainsi la foi de l’humanité en l’existence des maladies contagieuses diminuerait merveilleusement ; et la foi dans le pouvoir qu’a Dieu de guérir et de sauver l’humanité augmenterait dans la même proportion, jusqu’à ce que la race humaine toute entière jouisse d’une meilleure santé, devienne plus sainte, plus heureuse, et qu’elle vive plus longtemps. Un état d’esprit calme et chrétien est un meilleur préventif contre la contagion qu’un médicament ou que toute autre méthode possible de guérison ; et « l’Amour parfait » qui « bannit la crainte » est une sûre protection.

 

Traduction française © 1977 The Christian Science Board of Directors
Voici la traduction française autorisée de l’article intitulé « Contagion », qui se trouve dans Ecrits divers 1883–1896 de Mary Baker Eddy (p. 228–229). Afin que le lecteur puisse avoir accès à l’exposé original de la Science Chrétienne découverte par Mary Baker Eddy, le texte anglais est présenté en regard de la traduction. Cette traduction est publiée par le Conseil des directeurs de la Science Chrétienne.